Le corps planétaire se déplace dans la bande de fréquences supérieure qui se trouve dans le prochain univers harmonique. La conscience collective s’est déplacée à travers les couches des bandes de fréquences dimensionnelles supérieures de façon assez constante, pendant ce Cycle de l’Ascension. Cependant, ce qui se passe aujourd’hui a un impact massif sur la configuration de la construction qui constitue les corps mentaux individuels et collectifs. L’impact sur les trois couches inférieures de la constitution du corps mental génère des forces qui créent une pression énergétique intense sur le corps des gens, de sorte qu’ils apprennent à ajuster leurs façons de penser 3D, leur comportement et leurs mécanismes d’adaptation de l’ego négatif pour évoluer vers le mental supérieur.

Beaucoup de gens peuvent ressentir la pression alors qu’ils sont forcés à dépasser leurs anciennes identités 3D et de se défaire de leur fausse identité. En raison des changements actuels, toutes les personnes sont poussées à reconnaître et à ressentir les différences entre l’authentique soi et les fausses identités utilisées pour masquer la douleur et le traumatisme.

Ce discernement est nécessaire pour aider les gens à développer leurs corps mentaux supérieurs, afin qu’ils puissent s’aligner sur les fréquences plus élevées qui sont transmises pendant le changement de conscience collective actuel. Le corps planétaire retrousse (rolling up) les trois bandes de fréquences les plus basses, 1D, 2D et 3D. Cela signifie que les bandes de fréquences tridimensionnelles inférieures cesseront d’exister de la même manière sur cette planète. Ceci produit une pression massive sur les structures qui existent en tant que corps mentaux inférieurs, qui pour certaines personnes avec un traumatisme non guéri, seront ressenties comme des poussées de pression électrique sur le système nerveux qui génèrent encore plus d’anxiété mentale et de tension physique. Nous subissons beaucoup de pression pour nous souvenir de nos fragments d’âme et nous transformer en une version nouvelle et plus élevée de nous-mêmes. Cette sensation de pression sur notre corps et notre esprit peut susciter des sentiments de peur à mesure que nous avançons vers l’inconnu et que nous surmontons nos peurs de l’incertitude et du doute de soi.

Le faux soi ou la fausse identité est généralement formée pour générer des murs intérieurs dans notre esprit inconscient à la suite d’un traumatisme douloureux non guéri et des peurs. Ce mur de séparation qui existe entre notre inconscient et notre conscient cache des croyances négatives secrètes ou des peurs internes que nous avons recueillies sur nous-mêmes en raison de la façon dont nous percevions nos expériences de vie. Pour certaines personnes, ces peurs et douleurs profondément enfouies sont si dévastatrices qu’elles évitent d’y faire face, car elles peuvent les plonger dans un abîme sombre de douleur émotionnelle qu’elles ne savent pas comment affronter. Pour se cacher de cette douleur émotionnelle, ils développent des mécanismes d’adaptation pour mieux survivre dans le monde 3D des obligations et du stress, tout en vivant dans une culture qui met l’accent sur la fuite, qui est l’évitement de la douleur et de la peur. Les personnes qui souffrent forment des ensembles opposés de comportements compensatoires, ce qui signifie qu’elles adoptent des comportements qui sont en fait le contraire de ce qu’elles sont réellement, afin de maintenir les apparences ou les attentes liées à leur système de croyances. Ces habitudes négatives se transforment en mécanismes d’adaptation qui les aident à faire face à l’anxiété qu’ils ressentent à la suite de douleurs et de traumatismes non guéris par le passé. Ces comportements compensatoires se transforment en mécanismes d’adaptation de la peur pour avancer dans la vie, des gens qui affichent une façade ou une fausse identité qu’ils croient que d’autres personnes vont accepter ou aimer. Ou bien ils peuvent être réduits à imiter les comportements d’autres personnes autour d’eux afin de se sentir en sécurité, et les comportements d’autres personnes deviennent l’architecture du corps mental qui forme le masque de fausse identité qu’ils montrent au monde. Lorsque nous laissons aux autres le pouvoir de dicter notre identité, nous devenons perdus, confus et très malheureux.

En ce moment, il est important que nous ne cherchions pas à réparer et reprogrammer le masque de la fausse identité de la douleur de l’ego négatif, cette partie de notre esprit inférieur qui a compensé les comportements pour cacher nos craintes les plus profondes que nous ne sommes pas aimables, sans valeur, ou inadéquats. Il est temps de briser les murs de l’ego de la séparation et de la peur, de découvrir le vrai soi intérieur authentique, de restaurer notre moi intérieur par l’amour et l’acceptation de soi inconditionnels.

Afin de briser le masque de la fausse identité et de restaurer notre véritable soi, nous devons être prêts à faire face à la croyance négative centrale que nous avons sur nous-mêmes et à faire face à la douleur émotionnelle qu’elle a créée. La tâche de la guérison émotionnelle et spirituelle est de découvrir ce qu’est le système de croyance de la douleur centrale et de démanteler son contrôle sur nos comportements, surtout lorsqu’il a créé des fausses identités doubles ou plus comme mécanismes d’adaptation aux peurs. Cela se produit lorsque les gens ont des identités distinctes qu’ils montrent à des personnes différentes ou qu’ils adoptent une certaine personnalité dans une variété de contextes sociaux. Par exemple, les comportements de la personnalité qui existent lorsqu’ils sont seuls à la maison et les autres comportements de la personnalité qui se manifestent en public ou dans un contexte social, sont soit de fausses identités, soit liés au véritable soi authentique. Ces exemples de fausses identités sont créés pour répondre aux attentes ou aux apparences sociales, et ce changement marqué de personnalité en privé ou en public peut produire des personnalités scindées avec des comportements de clivage. Si nous existons dans de fausses identités et si nous nous comportons de manière in-authentique, en portant des masques dans notre vie quotidienne, en étouffant nos véritables émotions et sentiments, nous ne sommes capables de distinguer le réel du faux, et ceci produit l’auto-illusion une personne qui n’est pas son véritable soi avec peu de stabilité mentale et émotionnelle.

Pour aborder nos croyances négatives fondamentales et nos blessures fondamentales, nous devons nous tourner vers les frustrations et les irritations que nous ressentons dans la vie quotidienne, en écoutant le dialogue intérieur que nous avons et qui est négatif sur nous-mêmes, négatif sur les autres et négatif sur nos conditions. La blessure centrale de beaucoup de personnes est générée dans leurs premières mémoires pendant l’enfance, et cette douleur émotionnelle peut avoir été définie lors de vies précédentes dans des situations similaires, quand le même thème émotionnel s’est joué et n’a pas été résolu ni guérir, c’est rejoué dans cette vie présente. En approfondissant la blessure centrale de la douleur et de la peur émotionnelles non guéries, nous entrons dans l’étude de cas classique des murs de séparation de l’ego, le sentiment d’être déconnecté de l’expérience ou du sentiment d’amour inconditionnel et d’acceptation de soi. Chaque personne grandira en développant ses propres mécanismes de défense de l’ego qui renforcent les expériences de séparation, qui nous éloignent du don ou de la réception de l’amour inconditionnel. Lorsque nous vivons dans la peur, notre corps se contracte et nous bloquons notre cœur, étouffant nos sentiments, refusant une communication authentique et vraie, ce qui augmente la douleur émotionnelle et mentale. Quand nous vivons dans un état de peur, notre corps se contracte de la tension, ce qui empêchera de donner et de recevoir l’amour inconditionnel, et ce déni de l’amour-propre est la cause principale du fait de continuer à vivre et à accumuler la douleur émotionnelle. Nos croyances au sujet de la famille et nos liens avec les lignées familiales nous donneront un aperçu et des indices importants sur les croyances fondamentales négatives et les blessures que nous avons héritées du faux-parent et avec lesquelles nous sommes en lutte.

Le faux parent est le principal archétype de victimisation utilisé pour créer la douleur et le traumatisme chez l’enfant, lorsque l’enfant est totalement dépendant de cette personne adulte. Lorsque la maltraitance est subie dans l’enfance, des attachements destructeurs et des liens négatifs se forment à l’intérieur de l’enfant, qu’il porte jusqu’à l’âge adulte, s’ils ne sont pas nettoyés. Pour libérer le corps, l’esprit, les émotions et l’esprit de l’esclavage des traumatismes induits par les parents ou les autres quand nous étions enfants, nous devons prendre la responsabilité d’apprendre à nous aimer et à pardonner sans condition ce qui nous est arrivé. Cette action dissout la causalité et les effets qui en découlent, ainsi que les enchevêtrements ultérieurs que cette douleur a créés tout au long de la vie de l’enfant, jusqu’à l’âge adulte.

Si nous entretenons une vision de l’humanité en tant qu’âmes éternelles venant dans la réalité matérielle pour apprendre des leçons pour grandir et nous purifier spirituellement, il est plus facile de voir que la plupart des gens ont oublié qui ils sont vraiment car ils portent de nombreux masques de fausse identité. Il est rare aujourd’hui de rencontrer des gens totalement honnêtes, équilibrés et authentiques. Ainsi, dans cette réflexion, nous avons peut-être oublié qui nous sommes réellement et nous sommes encore en train de marchander notre âme.

La blessure centrale dont nous nous cachons est le choc et le traumatisme que nous subissons lorsque nous nous sentons séparés de l’amour inconditionnel. Cette blessure centrale organise l’identification à notre ego de manière à nous aider à nous sentir plus en sécurité dans le monde, ce qui épuise souvent notre créativité, notre amour et nos connexions sexuelles. Surmonter notre résistance à la douleur ou à la peur intérieure exige que nous passions par le processus de la nuit noire de l’âme afin de pouvoir expérimenter la connaissance directe que nous pouvons traverser notre peur et notre douleur, et devenir pleinement connectés pour vivre l’état de l’amour inconditionnel. Beaucoup de gens ont besoin d’une crise spirituelle, qui commence comme une sorte de crise de la vie, afin d’arriver au niveau de désespoir qui les pousse à tout laisser aller pleinement. Dans cette phase de lâcher prise, de dépassement de la peur, ils se retrouvent dans un nouvel état de conscience avec un cœur ouvert qui libère les vannes de l’amour inconditionnel, la compassion et l’empathie.

Lorsque nous résistons au processus émotionnel et spirituel nécessaire pour traiter notre blessure et notre douleur cachées, cela peut nous occuper pendant de nombreuses années à chercher un travail de guérison psychologique, émotionnel et spirituel. La blessure centrale est le plus souvent générée dans les zones pré-verbales ou non-verbales du cerveau, du corps et de la conscience, elle est donc étroitement liée au corps physique, le système nerveux central, ainsi qu’au fonctionnement des trois couches de l’ego. S’il n’y a pas de conscience de soi de la douleur contenue dans le déclenchement de cette blessure centrale, la blessure s’empare du corps et passe automatiquement dans le système nerveux et le cerveau. Pour apporter l’amour inconditionnel et le stabiliser dans notre corps et notre conscience, nous devons identifier les systèmes de croyances qui déclenchent notre douleur centrale. Nous devons nous rappeler qui nous sommes dans notre essence spirituelle, notre sens de notre vrai soi central, avant d’accepter la croyance fondée sur la peur que nous étions séparés de l’amour. Si nous sommes prêts à ressentir la blessure qui a conduit à la douleur générée par notre séparation de l’amour inconditionnel, cela nous révèle où se trouve la blessure dans notre corps, ou où réside le vide noir. Nos plaies centrales se manifestent sous la forme d’un vide douloureux ou d’un trou noir quelque part dans notre corps, que l’on trouve habituellement au centre du cœur. Une fois identifiés, les trous noirs de la douleur doivent être remplis de la lumière de l’amour inconditionnel et du pardon.

Pour aller au-delà des peurs fondamentales et récupérer le moi profond, cet exercice rapide peut être utile :

💎 Aller à la Source du Système de Croyance : Identifier le système de croyances négatives qui est à l’origine de la blessure, qui répand la douleur émotionnelle et mentale et qui laisse dans votre corps des sensations de peur et de rétrécissement.

💎 Connectez-vous à votre Corps Physique : Identifiez l’endroit où la douleur centrale ou la blessure endolorie peut être ressentie dans votre corps et dans les parties de votre corps. Soyez attentif et observez comment votre corps se contracte et se referme dans la peur lorsque vous ressentez votre douleur ou votre blessure centrale.

💎 Observez la Peur, Être le Témoin : Restez présent à la peur et à la douleur centrale sans essayer de la changer ou de la déplacer immédiatement. Observez-la comme étant connectée à votre moi physique, à votre moi biologique. N’essayez pas de faire de la peur ou de la blessure quelque chose de positif ou de marchander, mais permettez vous simplement d’être pleinement présent avec la peur et la douleur, sans croire pour autant qu’elle est vrai. Considérez-la pour ce qu’elle est, l’ego négatif ou l’esprit du prédateur.

💎 Expérimentez la Vulnérabilité tout en Ressentant la Douleur : Soyez ouvert à ressentir la vulnérabilité que la douleur peut vous faire ressentir, sans attribuer d’étiquette ou de valeur au bien ou au mal. Restez présent pour faire l’expérience d’une douleur insupportable en tant qu’énergie, forme de pensée et vibration, en restant aussi ouvert que possible pour en être témoin dans votre corps. Si vous pouvez vous concentrer sur le sentiment d’être vulnérable, permettez-vous d’être pleinement innocent, sachant que le fait d’être à l’aise avec la vulnérabilité émotionnelle est une grande force.

💎 Invitez l’Amour Inconditionnel à l’Intérieur : Rappelez-vous et imaginez-vous dans le corps de votre esprit éternel avant que cette blessure centrale, la douleur et les croyances négatives n’existent. Dans votre esprit, entourez complètement la peur, le vide, la noirceur, dans le corps et la zone de douleur avec l’amour inconditionnel, la lumière et la puissance du Krystal Star et du Divin. Voyez votre corps entier illuminé dans l’imagerie Dieu-Souverain Libre GSF, éclairé, libre et libéré de la douleur.

La plupart des gens craignent que s’ils abandonnent leur structure de personnalité, ils n’existeront pas. La peur primordiale fait surface lorsque nous nous approchons de notre véritable essence spirituelle et de notre moi central, parce que c’est la mort de l’ego, et le mental de l’ego a des programmes qui agissent comme mécanismes de défense et de survie. L’Ego Négatif se battra pour protéger sa survie, il utilisera tous les stratagèmes et toutes les tromperies pour vous empêcher de découvrir votre vrai moi intérieur et votre nature authentique. N’ayez pas peur de l’affronter de front. Notre source spirituelle est le vrai pouvoir de notre côté et il est important de se rappeler ce fait lorsque l’esprit attaque avec des peurs et des phobies. Afin de transcender la peur et les attaques du corps mental, restez dans le moment présent et restez sans forme et transparent, en tant que témoin compatissant. Plus nous pratiquons cet exercice en disciplinant notre ego négatif pour l’empêcher d’entrer dans ses boucles d’attaque mentale, plus il devient facile, à mesure que nous gagnons en force spirituelle. Nous gagnons une force incroyable quand l’amour inconditionnel renaît comme notre nouveau principe unificateur, le pouvoir spirituel de notre vrai moi et la dignité humaine qui nous habite, et nous ne sommes plus brisés et dépassés par les circonstances de la vie. Au fur et à mesure que nous nous ancrons dans notre véritable noyau spirituel, la fausse identité restera à l’arrière-plan de la conscience, mais elle cessera d’être la force motrice de notre vie plus longtemps. Lorsque notre véritable connexion spirituelle et spirituelle est restaurée par une attention constante et dévouée, elle affaiblit automatiquement le pouvoir des peurs fondamentales et les mécanismes de défense de l’ego. Lorsque notre concentration et notre attention sont constamment détendues et expansives, nous ne sommes plus contraints et limités par le cadre des habitudes automatiques mises en place par la construction du corps mental de l’ego négatif.

La présence d’amour inconditionnel dans le moment présent, et apprendre à se détendre et à permettre à n’importe quel contenu émotionnel qui émerge dans notre conscience, est le travail spirituel intérieur principal que nous devons faire. Chaque couche émotionnelle qui nécessite une guérison doit être traitée dans son ordre juste et au bon timing, lorsque nous nous sentons assez forts pour rester ouverts et vulnérables pour ressentir et être témoins de la douleur émotionnelle et du traumatisme qui se trouvent dans les blessures principales. Rester ouvert et disposé à traiter la douleur émotionnelle personnelle peut se produire pendant de longues périodes de temps afin que l’empreinte émotionnelle et le résidu se libèrent complètement du corps. La douleur émotionnelle et le traumatisme sont comme une graine noire noyée dans la matrice énergétique et la mémoire cellulaire du corps. Chacune de ces graines émotionnelles a une durée de vie à partir des expériences accumulées qui ont rassemblé ce thème émotionnel particulier. Avec une attention constante, de la gentillesse et des soins personnels, les graines émotionnelles de la douleur achèveront leur vie et disparaîtront à jamais, éliminant et guérissant les couches du corps.

Les personnes qui restent dans la conscience de la 3ème dimension pendant ce changement se trouveront de plus en plus mal à l’aise, extrêmement pressurisées et malheureuses. Ainsi, beaucoup ressentiront la pression de la transformation rapide à travers le thème alchimique de la synthèse de polarité, qui aide à compléter ces vieux modèles karmiques du passé, si nous sommes prêts à les laisser partir. Ce processus de purge ajoutera ou soustraira les modèles d’empreinte architecturale requis dont nous pourrions avoir besoin pour atteindre ces nouvelles coordonnées dans la grille terrestre, et pour aider à éliminer l’influence de la force instable ou obscure dans notre vie. Nous sommes en train d’être purgés profondément et le contenu restant est traité en lumière et conscience supérieures, pour être stabilisé et synthétisé dans le corps, afin d’améliorer la cohérence énergétique et de récupérer notre moi central. Notre responsabilité est maintenant de pratiquer l’amour inconditionnel à tout ce que nous voyons, et de voir tout et chacun autour de nous comme connecté au tout unifié. En même temps, nous indiquons clairement où nous plaçons notre consentement, dans une autorité supérieure. Cette intention d’amour et cette pratique compatissante garderont notre cœur ouvert et aligné sur le champ source, et rendront la transition beaucoup plus confortable.

Dans l’amour et le service,

Lisa


Source : Lisa Renee, Recovering our Core Self