Pour vaincre la peur, nous devons comprendre les vraies raisons pour lesquelles nous avons peur et nous rendre compte que nos peurs pointent vers les endroits en nous qui ont besoin d’attention. Beaucoup d’humains ont adopté les systèmes de croyances de l’esprit prédateur basés sur la peur ou le contrôle mental alien dans le but de réduire la conscience à l’esclavage. Toutes les personnes qui se livrent à des états émotionnels négatifs de peur non maîtrisés et non corrigés attireront des esprits démoniaques ou sombres, qui génèrent des blocages énergétiques et des liens dans notre corps de lumière. À ce moment critique du changement de bifurcation, chaque personne choisit si elle veut exister dans l’esclavage spirituel ou dans la liberté. Pour soutenir ce processus, nous regardons directement la peur, pour nous montrer les leçons spirituelles que nous n’avons pas encore maîtrisées en nous-mêmes, et où les ténèbres nous empêchent de trouver l’harmonie dans notre relation directe avec la Source Divine.

La Barrière Amnésique qui Dissout l’Inconscient

Alors que nous voyageons à travers l’apogée des lignes de temps qui changent et des événements déclencheurs, de nombreuses personnes perceront à travers les barrières amnésiques pour accéder au contenu sombre de l’inconscient et du corps de douleur où des programmes collectifs de peur ont été enregistrés. Les gens sont conditionnés à se cacher de leurs peurs, à éviter les ténèbres et où ils ressentent la douleur, et à enterrer ces ossements profondément sous les murs de leur perception consciente pour les oublier. Ces zones non résolues d’obscurité cachée, de douleurs et de peurs non guéries traversent les barrières intérieures et pénètrent à la vue de l’esprit conscient. Cela peut se manifester sous forme d’énormes torrents de pression mentale et émotionnelle qui augmentent considérablement les perceptions de la peur et de la douleur, de l’anxiété et de la souffrance que nous vivons dans nos vies. Lorsque nous sommes embrumés par le prisme de la peur, nous sommes facilement submergés et nous pouvons nous sentir mentalement paralysés par le bombardement de la peur, qui se répand dans notre système nerveux.

Pendant la Nuit Noire de l’Âme, beaucoup de gens n’ont pas la clarté sur la source causale réelle d’où viennent leurs pulsions de peur et de douleur. Une grande partie de ce que nous vivons aujourd’hui est grandement amplifiée par la peur cachée, les traumatismes enfouis et les blessures émotionnelles de notre passé. Nous ne pouvons pas fuir les obscurités et nous ne pouvons plus nous cacher de nos peurs cachées et enterrées. Ce mois-ci, nous étudions les perceptions de la peur, de sorte que nous puissions voir l’agenda macrocosmique consistant à utiliser la fréquence de la peur pour augmenter l’obscurité dans notre monde et créer des esclaves contrôlés mentalement. Pour retrouver notre santé mentale et notre liberté spirituelle, nous devons faire l’effort de vaincre la peur.

La Fréquence de la Peur

La fréquence de la peur représente l’asservissement physique, mental, émotionnel et spirituel. Elle détruit la capacité d’élargir la lumière dans notre conscience, tandis qu’elle produit l’esclavage dans l’esprit. La peur effrénée est une destructrice ; elle détruit l’amour, elle détruit la confiance, elle détruit la vie, elle détruit les relations et elle détruit les gens. Dans ce but, répandre le contrôle mental basé sur la peur et les esprits obscurs pour détourner les pensées inconscientes et les systèmes de croyances conscients des masses, est le principal outil de manipulation de la conscience de l’Agenda Alien Négatif et des Contrôleurs. Tous les habitants de la terre ont été conditionnés à utiliser des pensées basées sur la peur comme réglage par défaut dans l’inconscient, afin d’attirer et de faire croître encore plus d’obscurité.

Il faut une volonté et un engagement personnels pour comprendre comment la peur fonctionne dans l’ombre cachée des ténèbres, afin de trouver la force de la transformer pleinement dans la lumière. Nous avons tous le pouvoir intérieur de transformer les ténèbres en lumière. Etre assez courageux pour affronter nos peurs les plus profondes et les plus sombres et être prêt à faire l’effort de les surmonter, est le chemin que nous devons tous prendre pour assurer notre liberté de conscience pendant le cycle de l’Ascension. Vaincre les peurs est une importante leçon spirituelle dans le développement de la conscience supérieure. Nous devons aborder les peurs à partir du champ d’observation afin de les démystifier et de voir d’où elles viennent réellement. Quand nous avons le courage d’aborder nos peurs cachées, nous faisons face aux endroits cachés de l’obscurité qui ont existé dans certaines parties de nous-mêmes.

Pour vaincre la peur, nous devons comprendre les vraies raisons pour lesquelles nous avons peur et nous rendre compte que nos peurs pointent vers les endroits en nous qui ont besoin d’attention. Des espaces qui ont besoin d’amour inconditionnel et de compréhension spirituelle, afin que nous puissions continuer à évoluer et à grandir. La peur freine notre progrès et notre croissance émotionnelle, bloque notre interaction avec notre esprit intérieur et engendre un manque d’harmonie dans notre relation avec la Source Divine.

Penser avec Justesse Face à la Peur

A ce moment critique du changement de bifurcation que chaque personne choisit si elle veut exister dans l’esclavage ou la liberté spirituelle. Cette décision commence par la reprise du contrôle de son esprit, enlever les blocages par la volonté d’affronter les obscurités et de vaincre la peur. C’est la décision consistant à nous engager dans le processus d’organisation de notre style de vie pour donner la priorité à notre évolution vers le développement d’une connexion plus profonde avec la Source Divine, dans notre demande et notre prière, afin de nous aider à surmonter l’obscurité pour atteindre la liberté spirituelle. Cela vient avec la nécessité de reprogrammer notre esprit dans un effort juste et une pensée juste, et d’enlever tout ce contenu de peur qui empêche la relation avec notre esprit de se lier pleinement. La Pensée Juste nous donne le pouvoir personnel de nous débarrasser de l’état de notre souffrance. Tous les jugements, les craintes et les interprétations doivent être suspendus et lorsqu’ils se produisent, ils sont enregistrés pour observation, puis relâchés et libérés.

Nous devons disséquer la Fréquence de la Peur de toutes les manières dont elle affecte nos attitudes et comportements inconscients, en prêtant attention à la façon dont nous pensons et interprétons notre monde par le dialogue intérieur que nous avons avec nous-mêmes. Les programmes de peur doivent être extraits de notre corps et éliminés du contrôle de notre conscience, en prêtant attention à ce que nous devons apprendre des leçons qui viennent de la peur. La peur nous montre les leçons spirituelles que nous n’avons pas encore maîtrisées à l’intérieur de nous-mêmes, car elle montre où les obscurités nous bloquent, dans notre relation directe avec Dieu, dans la recherche de l’harmonie. Combien d’efforts allez-vous faire pour apprendre à affronter vos peurs et les empêcher de contrôler votre esprit et de contrôler votre vie, afin d’être libre ?

Lorsque notre esprit ne peut penser qu’à survivre aux menaces perçues, nous sommes facilement contrôlés et manipulés par des angles morts créés par nos propres peurs. Ceci définit l’état de servitude mentale et de souffrance. Par des états perpétuels de peur et d’anxiété, notre pensée critique, notre fonction exécutive et nos capacités d’autorégulation émotionnelle qui nous aident à résoudre des problèmes dans notre vie sont essentiellement éliminées. Nous sommes incapables de faire face aux défis et de résoudre les problèmes efficacement lorsque la peur règne dans notre esprit. Surmonter la peur est la principale leçon, nous devons reprendre le contrôle de notre esprit et être capables de nous évaluer avec précision dans notre environnement. Surmonter la peur contient également des clés vitales pour devenir le maître de notre propre vie, ainsi que pour nous conduire à la liberté mentale, émotionnelle et spirituelle, ou à une vie sans souffrance.

Lorsque nous vainquons la peur, nous pouvons nous libérer des réactions impulsives déclenchées par les tactiques basées sur la domination utilisées dans le monde quotidien, et des manipulateurs qui utilisent l’agression et l’intimidation pour prendre le contrôle de nos perceptions mentales et de nos réactions émotionnelles. De cette prise de conscience, nous pouvons voir ces interactions comme des leçons pour maîtriser notre croissance personnelle, dont nous tirons une force spirituelle incroyable. Nous vivons dans un monde contrôlé mentalement qui utilise des perceptions fondées sur la peur pour concevoir socialement l’esclavage. Quelles mesures pouvez-vous prendre maintenant pour commencer à vous libérer des schémas d’asservissement mental et de souffrance personnelle, en développant de solides compétences mentales pour recontextualiser la peur et améliorer votre capacité à vous maîtriser sur le plan émotionnel ? Quelles leçons spirituelles la peur vous révèle-t-elle maintenant ?

Fréquence de la Peur et Sentiment d’Insécurité

C’est la fréquence de la peur qui fait que les gens se sentent menacés et en danger dans le monde, ainsi que déconnectés et séparés des autres, ce qui engendre la désunion dans le monde. La désunion engendre l’auto-illusion, de fausses perceptions et de nombreuses failles dans le caractère de l’ego négatif qui engendrent des personnes peu sûres sur le plan relationnel. Les personnes qui manquent d’empathie ou de conduite éthique ont tendance à critiquer, blâmer ou juger profondément les autres. Quand la peur nous domine, l’obscurité nous domine. Elle régit également nos relations, ce qui nous empêche de partager des connexions profondes à partir du cœur humain et de former des liens empathiques et affectueux. Veuillez prendre note de la façon dont la peur est enracinée dans l’obscurité et peut facilement détruire la conduite éthique, le respect et l’empathie envers les autres. La peur détruit l’espoir d’une coopération unifiée entre les peuples, ce qui brise la communication compatissante, qui pourrait être orientée vers la résolution de problèmes plus vastes qui ont un impact sur toute l’humanité. Une personne du type contrôleur qui utilise la peur pour manipuler les autres pour obtenir le pouvoir peut facilement détruire l’unité, la positivité et la confiance accumulées dans toute une organisation ou une communauté, d’un seul coup. Ainsi, la peur est le principal outil de manipulation de l’archétype du contrôleur qui est conçu pour donner l’impression d’être menacé et de ne pas se sentir en sécurité en compagnie des autres et dans tout type de contexte social. Elle produit aussi des personnes qui ne sont pas en sécurité dans leurs relations, qui sont généralement non éthiques et irrespectueuses et qui manquent d’empathie à l’égard des autres.

Essentiellement, les personnes qui ne sont pas safe ont des qualités de caractère faibles qui ont tendance à répandre la peur et la désunion, ce qui fait que d’autres personnes se sentent en danger en leur présence. Beaucoup de personnes n’étant pas safe ont développé des murs pour s’éloigner des autres à cause de leurs peurs cachées, qui découlent de traumatismes personnels non guéris. Nous avons tous été en compagnie d’une personne pas safe et nous avons remarqué à quel point nous pouvons nous sentir mal à l’aise et tendus en leur présence. Lorsque nous ne pouvons pas être authentiques et véridiques en présence d’un autre parce que nous craignons qu’il nous juge, nous persécute ou nous attaque parce que nous nous révélons, nous nous sentons profondément mal à l’aise, épuisés et en danger lorsque nous sommes en sa présence. Beaucoup de personnes qui ne sont pas safe dans leurs relations sont régies par leurs peurs et beaucoup de leurs réactions et de leurs impulsions sont faites inconsciemment, par leurs déclencheurs mentaux ou émotionnels qui ne sont pas guéris.

Souvenons-nous de certaines qualités de l’ego négatif fondées sur la peur qui créent des gens pas safe sur le plan relationnel, des gens autour desquels nous ne pouvons pas être complètement honnêtes sans craindre de subir une sorte de répercussion, d’attaque ou de punition. Les personnes pas safe peuvent juger, blâmer, manipuler, être malhonnête, narcissique, instable sur le plan émotionnel, irresponsable, s’adonner à des commérages, des gaslighters, contrôleurs, peuvent donner des coups de poignard dans le dos, exigeant et ayant droit, et des attitudes supérieures. On dirait qu’il y a beaucoup d’obscurité dans ces comportements, n’est-ce pas ? Lorsque nous sommes en compagnie de personnes qui démontrent ces qualités de l’ego négatif basées sur la peur, nous pouvons avoir besoin de créer des limites fortes et de définir les termes de notre interaction avec elles. Dans certains cas, il peut être nécessaire de couper complètement la connexion. Il n’y a généralement rien de positif à ce que l’on obtienne en nourrissant continuellement des schémas relationnels destructeurs, nuisibles ou abusifs qui refusent de guérir ou d’évoluer. Nous devons planter des graines là où il y a un sol fertile, si nous voulons qu’un jardin pousse. Et pour sortir de la polarité négative de la peur, il peut être nécessaire d’arracher les mauvaises herbes, ou de s’éloigner de cette relation comme un acte d’amour de soi et de préservation de soi.

Cependant, si nous nous sentons habituellement en danger avec les autres, il se peut que nous ayons besoin de démystifier les raisons pour lesquelles nous avons peur et de discerner la différence entre les personnes qui ont des comportements dangereux et celles qui ont des comportements responsables et sûrs. Cela signifie aussi que si nous ne nous sentons pas en sécurité, c’est notre devoir spirituel de construire la sécurité en nous-mêmes en développant notre force intérieure, basée sur les qualités supérieures qui font de nous une personne sûre pour les autres. Une base spirituelle solide est construite sur la pierre angulaire du développement du caractère moral et de l’établissement de la confiance à l’intérieur et à l’extérieur de nous-mêmes. La confiance se construit sur les comportements éthiques cohérents d’une conduite morale où les gens sont traités avec le même respect et la même gentillesse, et sont autorisés à être qui ils sont sans répercussion. Même si vous ne vous sentez pas en sécurité avec les autres, êtes-vous vous-même une personne sûre pour les autres ? Souvent, ce que nous craignons chez les autres, c’est le comportement inconscient caché que nous n’avons pas effacé au plus profond de nous-mêmes. Tant que nous ne sommes pas prêts à examiner ces peurs cachées, nous pouvons facilement projeter ou transférer ces peurs sur d’autres personnes.

Comme ligne directrice de base pour extraire les peurs en remplaçant les qualités négatives par des qualités positives, il est nécessaire de surveiller les pensées et les comportements quotidiens. Nous pouvons nous tourner vers les Comportements GSF ou simplement adhérer à la Règle d’Or. Traitez les autres comme vous aimeriez être traité et ayez l’intention de développer l’estime de soi par des actions valorisantes.

A un moment donné, il est utile de se rendre compte que la réalité actuelle acceptée des comportements de l’ego négatif et de la fréquence de la peur, a été utilisée contre les gens de la terre comme une arme psychologique pour les affaiblir. La peur est diffusée partout dans notre environnement, ce qui a engendré des personnes peu sûres sur le plan relationnel tout autour de nous. La peur affaiblit le caractère moral et paralyse les attributs supérieurs de la générosité, de la gentillesse et de la tolérance envers les autres. La fabrication d’ennemis sans fin dans les médias grand public maintient la perception de masse des menaces continuelles, qui conditionnent plus de peurs et d’impuissance acquise dans l’inconscient et le corps de douleur de l’humanité. L’émission de peur s’enfonce dans nos vies personnelles, infectant nos pensées, nos comportements et nos relations avec la fréquence de la peur. La fréquence de la peur produit des sentiments et des perceptions selon lesquels nous ne sommes pas en sécurité, pas en sécurité avec les autres, pas en sécurité en nous-mêmes. Savoir que nous vivons sur une planète emprisonnée par la diffusion massive de la fréquence de la peur peut être utile pour nous dissocier des émissions de peur dominantes et des réactions basées sur la peur des gens autour de nous. Refusez de porter la fréquence de la peur à l’extérieur. Quand nous pouvons voir les agendas de la peur fonctionner à l’extérieur, nous pouvons aller à l’intérieur et passer au crible ce qui provient de l’intérieur. Prendre conscience de ce que les craintes peuvent avoir été engendrées par le fait d’être avec des personnes basées sur la peur, ainsi que noter les agendas extérieurs qui utilisent des formes de harcèlement électronique et de contrôle de l’esprit basé sur les médias.

Établir la Sécurité pour Vaincre la Peur

Si nous voulons commencer à reconnaître les qualités qui définissent des personnes et des relations sûres, nous devons d’abord comprendre ce qu’est une personne sûre et pourquoi nous avons besoin de ce genre de sécurité pour surmonter la peur. Nous avons besoin de gens dans notre vie qui seront honnêtes avec nous, qui nous diront où nous causons du tort et potentiellement où nous devons changer, afin de nous améliorer. Nous avons besoin d’amis qui marchent dans la vérité et qui nous acceptent, mais qui sont honnêtes sur nos faiblesses et nos défauts sans nous condamner. Les relations dans lesquelles les gens utilisent la honte, la culpabilité ou nous condamnent pour nos actions sont finalement destructrices et traumatisantes, ce qui ne produit pas de croissance émotionnelle ou spirituelle. Ce sont ces personnes dangereuses qui exigent que nous soyons différents de ce que nous sommes, afin d’être acceptés et aimés conditionnellement par elles. L’amour conditionnel qu’il faut gagner est inutile, c’est une projection inventée à partir des exigences de l’ego négatif et n’est pas un véritable amour. Si nous n’avons pas encore ce genre de personne sûre autour de nous, nous pouvons devenir cette personne pour nous-mêmes et pour les autres. Comme nous avons l’intention de dissiper nos peurs et d’améliorer notre caractère, nous attirons des gens semblables.

Les personnes sûre peuvent être pleinement présentes avec les autres, se connectant à des niveaux profonds et intimes. Les personnes sûres peuvent se dire la vérité entre elles, sans être offensées ou prendre les choses personnellement. Les personnes sûres donnent aux autres l’occasion de grandir et de devenir leur plus haute expression, pour elles comme Dieu l’a voulu. Les personnes safe créent des sentiments d’amour et des sentiments positifs et inspirent de bonnes actions, comme le fait d’être au service des autres. Les personnes sûres créent des relations qui permettent aux gens d’être tels qu’ils sont et nous rapprochent de l’unité et de la connexion avec toute la vie.

Afin de guérir notre corps mental et émotionnel pour surmonter nos peurs profondes, nous devons savoir comment établir la sécurité en nous-mêmes et reconnaître ce qui nous fait sentir en danger. Prendre soin de notre corps, avoir une méditation ou une pratique spirituelle cohérente pour devenir plus dirigé à partir de l’intérieur, éviter l’exposition à des comportements autodestructeurs, et apprendre à gérer la peur ou les réactions traumatiques est essentiel pour être sûr en vous. La première étape consiste à identifier ce qui nous fait nous sentir en sécurité et stables et à faire ces choses tous les jours. Nous devons nous efforcer de déterminer les choix qui s’offrent à nous et d’apporter des changements à notre environnement qui peuvent accroître notre sentiment de sécurité et de confort dans notre espace physique. Évaluez la sécurité physique et émotionnelle de votre environnement et réalisez qu’il peut être nécessaire de retirer de votre vie les personnes ou les situations qui ont des comportements destructeurs et nuisibles, afin d’apporter les changements nécessaires à votre mode de vie. Lorsque nous sommes plus compétents en matière d’autorégulation émotionnelle, notre sécurité intérieure s’en trouve renforcée, de sorte que la confiance peut être établie, car nous découvrons que nous avons vraiment les ressources en nous pour nous sentir réconfortés et en sécurité.

Les Imposteurs Manipulent la Perception de la Peur

Une partie importante de l’amélioration de notre sentiment de sécurité est l’amélioration de notre capacité émotionnelle à reconnaître que les émotions négatives en nous-mêmes et chez les autres, obscurcissent grandement notre discernement et notre interprétation des événements. Si les gens ne voient la réalité qu’à travers le prisme de la peur, la plupart du temps leur interprétation est basée sur de fausses preuves semblant réelles. La peur est l’outil de manipulation des imposteurs. Lorsque nous avons la capacité de nous autoréguler sur le plan émotionnel, la communication appropriée n’est pas évitée par des peurs non guéries qui déclenchent des émotions indésirables. Nous pouvons tous apprendre à nous libérer des pensées et des émotions fondées sur la peur comme la colère, l’amertume, le ressentiment, les représailles et autres émotions destructrices qui causent de la douleur et de la souffrance. Pourtant, partout où nous irons dans ce monde, nous aurons l’occasion de voir que les forces obscures manipulent continuellement ces mêmes peurs chez les autres, afin d’en prendre le contrôle.

Tous les imposteurs et toutes les forces obscures, humaines ou non, qui ont le plus grand intérêt à exercer le pouvoir et le contrôle, ou à prendre la position supérieure pour dominer les autres, tenteront de manipuler nos peurs les plus sombres et les plus profondes, dont la plupart sont cachées à notre esprit conscient. C’est ainsi que le système 3D fonctionne sur la planète terre, tant qu’il reste entre les mains des contrôleurs qui désirent maintenir l’humanité en servitude. Beaucoup d’humains ont inconsciemment adopté les systèmes de croyances de l’esprit prédateur basés sur la peur qui leur ont été donnés par le contrôle mental alien dans le but de réduire la conscience à l’esclavage. Tant que nous laissons la peur exercer un contrôle sur nous, ces forces obscures, visibles et non visibles, utiliseront des tactiques de peur à chaque occasion pour manipuler nos perceptions mentales en peur afin que nous restions esclaves et dans la servitude. C’est pourquoi il est impératif que nous fassions le processus d’introspection, que nous explorions nos peurs et nos angoisses personnelles et que nous observions nos pensées et nos comportements de surface, car nous cachons ce qui nous fait le plus peur. La façon dont nous voyons nos peurs cachées est à travers nos impulsions, les choses que nous répandons ou le dialogue intérieur que nous avons dans notre esprit. Ce qui reste caché et refoulé peut nous manipuler, sans que nous sachions que nous sommes contrôlés par des forces extérieures. Les forces obscures manipulent tout le contenu de nos peurs cachées, et nous sommes tous exposés à un certain niveau de cette sombre manipulation dans le monde.

Boucles d’Asservissement de la Peur

Lorsque nous décomposons les principales causes de la peur dans notre vie, nous devons évaluer dans quel camp de la polarité négative nous nous trouvons, et où nous avons la plus grande vulnérabilité pouvant être exploitée. La peur est utilisée pour créer des victimes et des bourreaux qui s’échangent leurs rôles pour former des boucles d’asservissement dans la même polarité. Les gens vivent dans la peur, se sentant victimes, alors que leurs auteurs vivent aussi dans la peur en tant que bourreaux. C’est une boucle d’asservissement interchangeable qui ne peut pas être rompue tant que vous ne pouvez pas voir dans quel côté de la polarité vous jouez. Pour briser le cycle des boucles d’asservissement basées sur la peur, nous devons arrêter de jouer ce modèle de la polarité négative basée sur la peur et nous devons tendre la main vers l’amour inconditionnel de la Source Divine.

Beaucoup de personnes qui vivent avec des peurs inconscientes non guéries vacillent entre se sentir menacées par les peurs et s’en prendre aux autres, pour retrouver la sensation d’avoir un contrôle personnel sur leur environnement. Vivons-nous avec des peurs inconscientes et des perceptions de menaces extérieures, de sorte que nous manipulons et contrôlons l’environnement et les autres afin de nous sentir plus en sécurité ? Ressentons-nous souvent des sensations de peur et de paralysie mentale dans nos pensées et nos émotions quotidiennes ? Quand réagissons-nous et utilisons-nous la peur pour obtenir ce que nous voulons d’autres personnes ou d’autres situations ? Quels sont les événements causaux et les vraies raisons pour lesquelles nous sentons des choses déclenchées par la peur ou menacés ?

La première étape consiste à reconnaître où la peur a des boucles d’asservissement dans les échanges que nous faisons et qui ont un certain contrôle sur nous. En faisant un inventaire honnête des zones à l’intérieur de nous qui ressentent la peur, nous pouvons alors étudier les raisons pour lesquelles nous ressentons cette peur et comment nous réagissons à celle-ci. Pour surmonter la peur, nous devons nous étudier nous-mêmes, être témoins de nos pensées mentales et de nos réactions émotionnelles face aux autres personnes, aux lieux et aux choses. La polarité négative dans la fréquence de la peur correspond à la vibration qui s’attache à l’énergie noire et aux esprits sombres. Toutes les personnes qui se livrent à des états émotionnels négatifs de peur sans retenue et sans correction attireront des esprits démoniaques ou sombres, et ces esprits négatifs génèrent des blocages énergétiques et des liens dans notre corps de lumière. Cela peut grandement amplifier les sensations de chaos et d’anxiété à l’intérieur du corps, car il y a des parasites qui s’accrochent à eux.

Les Esprits de l’Asservissement Mental

Nous devons tous apprendre à surmonter nos peurs, ce qui dissout l’obscurité qui existe dans les couches de notre esprit afin que nous puissions nous libérer de la servitude mentale. Quand nous ne sommes plus contrôlés par des systèmes de croyances et des réactions basés sur la peur, nous pouvons cesser de permettre aux boucles d’asservissement de la peur et aux esprits obscurs qu’elles attirent, de faire une demeure intérieure dans notre corps, notre esprit, et nos émotions. Quand nous avons nettoyé ces habitations sombres internes, les espaces où il y avait des ténèbres sont maintenant remplis de lumière. Dans cet état, il y a une expérience tangible de liberté mentale et émotionnelle, il n’y a plus d’impulsion automatique qui intériorise la fréquence de la peur ou de l’obscurité. Vous savez que vous n’êtes pas cela. Les boucles d’asservissement de peur les plus communes prennent racine dans le corps de douleur des zones où la peur a généré des murs de séparation. Derrière ces murs se cachent les peurs les plus communes et les attachements d’esprit sombre qui produisent de grandes souffrances dans l’esprit et les émotions des êtres humains. Il est temps de dire aux auto-stoppeurs de partir en randonnée !

L’Esprit de l’Indignité est un manque d’amour-propre et d’acceptation de soi qui est le résultat d’une lutte interne avec sa propre image personnelle. Quand nous nous sentons indignes, nous cachons des croyances que nous ne sommes pas assez bons, des craintes d’inadéquation et d’échec, d’impuissance, qui sont le résultat de fausses images mentales de perfection ou du respect de standards qui ne sont pas réalistes. Nous pouvons avoir des sentiments cachés d’indignité parce que nous nous sentons séparés et que nous n’appartenons pas à quelque chose et que nous ne nous sommes pas levés pour atteindre des objectifs qui nous ont été confiés par les autres personnes.

L’Esprit de penser que tout nous est dû (self-entitlement) est présent pour compenser l’indignité et le sentiment d’impuissance, l’autre côté de l’indignité est celui de penser que tout nous est dû / l’arrogance. C’est la croyance que vous méritez des privilèges spéciaux ou d’être donné quelque chose sans effort personnel ou sans avoir à le mériter. Imposer des exigences irréalistes aux autres et s’apitoyer sur son sort quand on n’obtient pas ce qu’on veut.

Priorité pour la Guérison : Pratiquer l’amour de soi et l’acceptation de soi. Faire appel à l’Esprit d’Amour Inconditionnel et d’Humilité.

L’Esprit de la Culpabilité est le sentiment de responsabilité ou de remords d’avoir fait quelque chose que l’on croit être mauvais, comme une infraction perçue, un crime, un acte répréhensible, qu’il soit réel ou imaginaire.

L’Esprit de la Honte est le sentiment douloureux que nous sommes une mauvaise personne résultant de la conscience de quelque chose qui s’est produit et que nous croyons honteux, mauvais ou monstrueux, qui pourrait être accompli par soi ou une autre personne. La culpabilité et la honte se confondent habituellement avec la croyance fondée sur la peur que nous sommes mauvais, ou que nous avons fait quelque chose qui a fait de nous une mauvaise personne. Nous pouvons croire que Dieu nous punit.

L’Esprit de la Moralisation (self-righteousness) défend les peurs cachées de culpabilité et de honte, justifiant généralement des actions ou croyant que ce que vous avez fait était moralement juste et justifiable même lorsqu’il a causé du tort. Les personnes moralisatrices sont intolérantes envers les autres et adoptent une attitude moralement supérieure pour défendre leur position de l’ego par rapport à leurs systèmes de croyances. Ils peuvent se sentir si coupables de quelque chose qu’ils ont fait, qu’ils prêchent aux autres les maux de leurs propres offenses, sans les révéler, ce qui en fait des hypocrites.

Priorité pour la Guérison : Pratiquer le pardon de soi, l’autocompassion et le maintien du point de vue de l’observateur. Nous devons trouver des moyens de nous débarrasser du passé douloureux et savoir qu’en ce moment même, nous pouvons puiser dans notre force intérieure en étant pleinement présents. Faites appel aux Esprits du Christ.

L’Esprit du Manque de Confiance est de ne pas croire ou faire confiance en nous-mêmes, que nous manquons de quelque chose dont nous avons besoin et que nous manquons de confiance en nos propres capacités à surmonter les défis de la vie.

L’Esprit du Doute de Soi vient du manque chronique de confiance qui nous empêche de mener notre vie et de sentir les occasions où nous pouvons être des personnes plus authentiques. Le manque de confiance et le doute de soi sont à la fois du poison pour l’esprit, et liés à des problèmes émotionnels qui cachent des problèmes d’estime de soi et de respect de soi.

L’Esprit de l’Arrogance est l’autre côté qui compense le doute caché de soi et le manque d’estime de soi. La qualité de tout savoir, ou croire que vous en savez plus que tout le monde, et que vous êtes capable de quelque chose que vous n’êtes pas vraiment. L’arrogance est incroyablement égoïste et a tendance à générer d’énormes quantités de destruction et de dégats dans le monde sans avoir une conscience qui éprouve du remords.

Priorité pour la Guérison : Bâtir la sécurité, la confiance et l’empathie au sein de soi. Faites appel à l’Esprit de Pureté et à l’Esprit d’Humilité.

L’Esprit de la Trahison est une peur profondément douloureuse cachée dans la conscience collective, c’est la douleur ressentie quand on est trompé, puis trahi par ceux en qui vous aviez le plus confiance et que vous aimiez le plus. C’est une violation de la confiance et du lien. La trahison spirituelle est l’une des peurs les plus toxiques et les plus dommageables sur le plan émotionnel, fondée sur la trahison par ce qui avait représenté Dieu, l’esprit ou la sainteté dans les systèmes de croyance de cette personne.

L’Esprit de l’Abandon est la peur d’être abandonné et laissé seul pour se débrouiller seul, souffrant avec une grande perte et la douleur du deuil. Il peut être la conséquence de la trahison, beaucoup de gens continuent à jouer sur les côtés de la trahison et l’abandon les uns avec les autres dans la programmation de la misère sexuelle. L’abandon découle de nos craintes inconscientes les plus profondes que nous avons été totalement abandonnés par notre vrai parent, notre parent divin, qui nous a laissés seuls ici pour affronter les ténèbres.

L’Esprit de la Peur de l’Intimité est le mécanisme de défense qui évite la proximité et la vulnérabilité émotionnelles avec les autres en raison de la peur des exigences émotionnelles qui peuvent être nécessaires et des craintes cachées qu’une fois investies, la relation peut se transformer en trahison et en abandon.

Priorité pour la Guérison : Développer un centre solide grâce au soin de soi et à la communication compatissante pour solliciter les besoins émotionnels et résoudre les conflits intimes, tout en fixant des limites saines. Faites appel aux Esprits du Christ et à l’Esprit d’Amour et de Bonté inconditionnels.

L’Esprit de la Colère est une réaction émotionnelle forte qui peut se produire lorsque les gens se sentent violés, victimisés ou que leurs limites personnelles ont été franchies ou qu’ils ont subi des pertes. La colère entraîne souvent des sentiments toxiques de ressentiment et d’amertume.

L’Esprit de la Rage est une colère intense et croissante dans laquelle les gens perdent le contrôle de leurs impulsions et agissent de manière destructrice. Dans l’expression de la colère et de la rage, les gens ont souvent des possessions partielles ou à court terme qui continuent d’alimenter les pulsions destructrices qui mènent à la violence. La rage est le risque le plus dangereux pour une possession satanique totale.

L’Esprit du Mépris est le résultat de la colère qui forme la croyance que quelque chose ou quelqu’un n’est pas pris en considération et a du dédain et du dégoût pour lui. Ne pas lâcher prise sur la colère et les ressentiments du passé peut engendrer le mépris et l’amertume envers les autres, croyant qu’ils sont sous-humains ou d’un statut inférieur.

Priorité pour la Guérison : Portez attention aux réactions et faites plutôt le choix de répondre avec une émotion plus élevée. Engagez-vous à trouver des moyens de créer le calme et la tranquillité au quotidien pour soulager les émotions de colère, se concentrer sur le contrôle des impulsions. Faites appel aux Esprits de Christ et à l’Esprit de bonté, de Patience et de Clémence.

L’Esprit de la Peur est le sentiment d’avoir peur d’une menace ou d’un danger, réel ou imaginaire. De nombreuses personnes sont engourdies par des sentiments de peur par des réactions de paralysie, qui s’activent dans le système nerveux lorsque les réponses combat-fuite sont épuisées. La réaction de peur dans notre système nerveux sympathique déclenche une réaction physiologique en réponse à un événement, une attaque ou une menace perçue comme nuisible à la survie.

L’Esprit du Déni est utilisé pour échapper à la réalité des peurs ou des dangers désagréables, en déclarant qu’ils n’existent pas par le refus d’y répondre. Parfois, les gens peuvent admettre la peur ou le danger, mais nier la responsabilité de faire face à la situation en blâmant quelqu’un ou quelque chose d’autre. Transférer la responsabilité de ses propres réactions émotionnelles aux autres est ce qu’on appelle la projection.

Priorité pour la Guérison : Soyez prêt à admettre vos peurs et à être honnête avec vous-même. Quand vous voyez la peur comme des leçons pour la croissance personnelle sans jugement, vous pouvez choisir de guérir la peur. Le déni des peurs ou le déni des situations désagréables ne feront qu’empirer les choses. Engagez-vous à pratiquer des méditations de bonté et d’amour dirigées vers vous-même et les autres. Réconciliez votre relation avec la Source Divine. Faites appel aux Esprits du Christ et aux Esprits de la Discipline, de la Bonté, de la Patience et de la Vérité.

L’Esprit du Piège est de ressentir le sentiment d’être pris dans un piège, d’être piégé et d’être trompé dans quelque chose qui a de graves conséquences. Se sentir abandonné de Dieu.

L’Esprit de l’Asservissement est un système dans lequel les principes de la propriété s’appliquent aux personnes, où les individus possèdent, achètent et vendent d’autres humains comme une forme de propriété. Au fur et à mesure que nous découvrons l’agenda négatif alien, il est clair que caché dans notre inconscient collectif et notre psychisme, toute l’humanité est consciente, à un certain niveau, que nous ne sommes pas des êtres libres sur terre et que nous vivons dans un système global d’esclavage. Affronter la manière dont nous avons été réduits en esclavage et ce qui s’est réellement passé dans l’histoire de l’humanité, et réclamer notre vérité est le seul moyen de nous libérer.

L’Esprit de la Tromperie est une partie vitale de la guerre psychologique dans le déni et la malhonnêteté pour piéger et réduire en esclavage. C’est l’acte de propager des croyances dans des choses qui ne sont pas vraies, ou pas la vérité entière comme dans des demi-vérités ou des omissions. La tromperie peut comprendre le déguisement, la propagande et le tour de passe-passe, ainsi que la distraction, le camouflage ou la dissimulation. Il y a aussi l’auto-illusion, comme dans les actions qui sont trompeuses.

La Peur Construit des Maisons Démoniaques

Les Imposteurs tentent d’augmenter les boucles d’asservissement des esprits de la peur dans l’esprit des gens qui construisent des maisons démoniaques, dans leur conscience à partir de leur propre esprit et des formes de pensée basées sur la peur. Lorsque le corps, le mental et le cœur sont corrompus par des pensées répétées basées sur la peur, la structure interne pour abriter ces énergies, ces qualités d’esprits démoniaques, résideront dans le mental et le corps de conscience. Ces esprits de qualité inférieure manifestent une douleur et une souffrance énormes, et sont aussi appelés forces sataniques ou lucifériennes. Dans les cas graves de comportements spirituels destructeurs répétés, cela peut évoluer vers une possession de forme de pensée autour d’un certain thème, comme la dépendance.

Les contrôleurs savent que pour maintenir un système d’esclavage de conscience, ils doivent concevoir une société basée sur le contrôle dans laquelle les gens obéiront aux structures du pouvoir sans être capables de remettre en question l’autorité ou d’assurer la responsabilité des actions. Quand les gens croient en la programmation basée sur la peur mise en place comme système de croyance dans le monde 3D, ils agissent facilement comme les protecteurs de la frontière de la matrice. Ils sont prêts à appliquer eux-mêmes les lois contraires à l’éthique sur les autres, peu importe à quel point la société est corrompue ou tyrannique. L’outil le plus important pour tout contrôleur qui désire avoir un pouvoir total sur les autres afin de voler les ressources mondiales est de manipuler la peur dans l’esprit des gens. Que ce récit de la peur soit réel ou imaginaire n’a pas d’importance, car la perception massive de la peur est la seule chose qui compte. Par la promotion de la perception massive de la peur, un contrôleur peut conquérir des nations, conquérir des territoires et conquérir une planète entière. Nous devons voir la programmation basée sur la peur opérer dans le paysage global et comprendre comment elle est utilisée dans le macrocosme pour produire l’esclavage humain, afin de nous libérer des peurs personnelles qui nous font souffrir, construisant des maisons démoniaques qui bloquent notre expression spirituelle la plus élevée.

Fonction Exécutive et Autorégulation Emotionnelle

Bien que la majeure partie de l’humanité ignore l’obscurité qui existe dans les perceptions fondées sur la peur qui régissent les décisions qu’ils prennent, elle les prive de la fonction exécutive nécessaire pour avoir le contrôle cognitif qui est nécessaire pour les aider à fonctionner plus efficacement dans tous les domaines de leur vie. Si une personne n’a pas d’autodiscipline ou de contrôle sur ses propres processus et impulsions mentaux, cela nuit à sa capacité d’être un penseur indépendant, ce qui lui permet d’être autonome dans la direction de sa propre vie. Cela signifie que leur vie n’est pas la leur, qu’ils sont incapables de s’autoréguler sur le plan émotionnel et d’évaluer l’environnement. Ils sont affaiblis dans leur capacité à surveiller leurs pensées et leurs comportements, ce qui les aide à atteindre leurs objectifs personnels. Lorsqu’une personne refuse d’être responsable de ses pensées et de ses comportements, elle est dirigée par ses perceptions et ses peurs extérieures et est généralement facilement manipulée par d’autres personnes ou par des forces dominantes.

Essentiellement, les pensées constantes fondées sur la peur nuisent à la fonction exécutive et au contrôle cognitif, ce qui affaiblit la fonction cérébrale et les processus mentaux avec le temps et s’apparente à une déficience cérébrale causée par une blessure. Lorsque la pensée basée sur la peur n’est pas corrigée, elle peut entraîner de nombreux troubles mentaux tels que des troubles d’apprentissage et un déficit d’attention, ainsi que des amplifications d’attaque psychique et des interférences onscures. Les troubles d’apprentissage empêchent les gens d’adapter leurs comportements afin d’obtenir des résultats différents dans leur situation de vie. C’est l’incapacité d’évaluer et d’organiser l’information qui permet à une personne d’évaluer avec précision son environnement et d’y réagir efficacement. La fréquence de la peur est un stress toxique qui a des effets néfastes sur le comportement, ainsi que sur le système nerveux et la chimie du cerveau, affaiblissant le lobe frontal et altérant une série de processus mentaux. Il est important de comprendre que la pensée fondée sur la peur est très toxique et que les idées fausses et les attitudes négatives transforment les perceptions en symptômes courants des troubles d’apprentissage classiques. La peur endommage la capacité du cerveau à recevoir et à traiter l’information, elle altère la perception et l’intuition. Sur le plan de route ascendant qui nous mène à l’autonomie (self-ownership), nous devons saisir les leçons spirituelles de la peur que nous devons surmonter.

En vainquant la peur, nous pouvons améliorer nos fonctions cérébrales et les processus mentaux qui nous permettent d’adopter des comportements positifs qui nous aident à faire des choix sains et équilibrés pour nous-mêmes et nos familles. Lorsque nous pouvons dissiper la peur et concentrer notre attention, méditer et maintenir le point d’observation, cela renforce notre flexibilité mentale afin que nous puissions filtrer les distractions, retenir l’information, prioriser les tâches et contrôler nos impulsions. Toutes les personnes ont le potentiel de développer ces aptitudes mentales et d’améliorer leurs fonctions cérébrales, en bénéficiant d’un soutien dans un environnement propice à la croissance. C’est ainsi qu’une personne peut recouvrer de solides compétences en matière de fonctions exécutives et d’autorégulation émotionnelle, ce qui augmente l’intégration mentale et émotionnelle cohérente du corps.

Annihilation de l’Ego et Peur de la Mort

L’Esprit Prédateur ou l’ego négatif est un programme de peur mentale qui est dirigée par la Fréquence de la Peur, il stimule l’expérience dans le corps que la personnalité est sous une sorte de menace, ce qui amène à la surface des peurs émotionnelles d’annihilation personnelle ou de la mort. Ces nombreuses peurs émanent de l’inconscient et du Corps de Souffrance, qui génèrent des impulsions et des réactions automatiques lorsqu’on ne leur donne pas l’espace d’être vues par le Conscient avec neutralité. Lorsque les peurs sont refoulées, elles créent des barrières mentales et des anomalies émotionnelles ou des endroits dans notre corps mental et émotionnel qui collectent de l’énergie morte, qui génère davantage de souffrance dans le corps. Le résultat du déni de faire face aux peurs profondes, une Fausse Identité est endossée pour défendre sa position, placée devant le conscient comme mécanisme de défense afin de dévier continuellement les peurs à la surface. En fin de compte, chaque peur que nous éprouvons est connectée au programme d’Ego Négatif, conçu pour stimuler la terreur inconsciente face aux menaces perçues contre notre existence. Si nous comprenons mieux que la programmation de la peur de l’ego négative est ce qui est utilisé pour produire et fabriquer l’esclavage, nous pouvons voir que nos peurs personnelles sont en réalité le mécanisme utilisé sur la planète Terre pour nous maintenir piégés. Si nous permettons aux peurs de nous contrôler, nous nous permettons d’être piégés et asservis par elles.

Lorsque nous faisons face à nos peurs en conscientisant le schéma dans notre conscience, nous sommes capable de les voir de manière neutre. A ce moment, vous vous désidentifiez avec ce schéma de peur comme étant «vous». Dans le processus du témoin neutre, nous apportons les aspects inconscients de nos peurs les plus sombres à la surface de notre esprit afin de mettre la lumière dessus, ce qui, bien des fois, dissoudra le schéma négatif et la charge émotionnelle associée aux peurs. En fin de compte, lorsque nous nous désidentifions de nos peurs et que nous nous désidentifions de nos pensées dans notre esprit, nous pouvons exprimer nos pensées et nos sentiments avec clarté et cohérence, mais il n’y a pas de différence dans ce que vous avez dit impactant votre sentiment d’identité. Lorsque nous pouvons nous exprimer sans croire que l’esprit est ce qui définit qui nous sommes, nous pouvons nous exprimer pleinement, que ce soit étiqueté comme juste ou faux, ou que d’autres aient jugé ce que vous avez dit. Rien de tout cela n’a d’incidence sur votre sentiment d’identité et sur votre connexion plus profonde.

En résolvant pleinement nos peurs, nous devrons faire la paix dans nos croyances et nos sentiments autour de la mort. Les conflits que nous avons avec la mort sont profondément liés à nos conflits spirituels non résolus et à notre relation avec Dieu.

Nous rencontrons tous des phases de transition dans la vie qui sont semblables à celles du processus de la mort. Celles-ci sont définies par les cycles qui nous transforment profondément, marquant nos étapes de développement spirituel qui se révèlent comme des événements marquants tout au long de notre vie. Nous allons tous passer par la phase de transition de la mort et il est important que nous nous préparions à la prochaine étape inévitable de notre voyage de conscience.

Aborder la peur de la mort

Il existe de nombreuses manières de percevoir le passage de la mort, à travers les lunettes de nombreux systèmes de croyances différents. Ce qui est important est que vous exploriez vos propres croyances personnelles et vos connaissances expérimentales sur le processus de la mort et de faire la paix avec la mort et le fait de mourir, ce qui est aussi le principal conflit à guérir pour surmonter les peurs. L’une des peurs les plus paralysantes que les humains ont héritées du processus de “Balayage de la Conscience” (Consciousness Swiping) par les EAN est que nous sommes terrifiés par l’inconnu et par ce qui se passe après la mort. Ceci est la conséquence de la méconnaissance de notre identité et de notre histoire spirituelles réelles, et de ne pas nous souvenir de qui nous sommes en tant qu’êtres multidimensionnels.

Les personnes qui ont subi de graves traumatismes ou abus subissent une crise de foi beaucoup plus intense qui alimente les craintes liées aux conflits spirituels non résolus autour du processus de la mort. Si, au cours de la dernière année, vous avez ressenti une montée intense de peurs et d’anxiété intérieures devenues ingérables, un exercice utile consistera à passer du temps à résoudre la source des peurs liées à la mort. Lorsque nous nous préparons au processus de la mort, nous comprenons la mort du mental ego, et cela constitue une partie importante de notre engagement à développer notre conscience sur le chemin spirituel. La plupart des gens ne pensent pas à ce qu’ils vont vivre ou ressentir lorsqu’ils réfléchiront à ce qu’ils ont fait de leur vie sur terre, lorsqu’ils seront passés à la dimension suivante. Lorsque je communiquais avec des humains sur terre qui ont quittés leur corps, l’expérience la plus répandue était le regret. Le Regret qu’ils n’aient pas fait plus avec leur vie. Le regret qu’ils n’aient pas inconditionnellement aimé tout le monde. Le regret que la peur les ait empêchés de réaliser des choses importantes qui auraient changé leur ligne de temps et amélioré la vie des générations futures. La vie continue après que nous ayons quitté notre corps physique, et elle est aussi réelle que vous pouvez vous sentir en ce moment même. C’est encore plus réel que nos vies passées sur terre.

Physiologie de la Peur

Lorsque nous comprenons comment la peur est créée dans le corps, cela nous aide à libérer l’emprise des schémas d’anxiété et de peur. Voici quelques informations de base sur la manière dont la physiologie corporelle est affectée par la peur et le trauma, et comment c’est exploité par les forces obscures.

Hardware : les trois cerveaux et le système nerveux

Dans notre biologie, nous possédons trois processeurs d’énergie et d’information différents et distincts, ou cerveaux. Nous sommes conscients de nos pensées et émotions, mais moins conscients de la manière dont le cerveau de survie fonctionne et comment cela affecte la manière dont nous nous sentons.

Le cerveau de survie est celui qui fait que vous retiriez votre main de la plaque de cuisson quand vous réalisez que votre main est en train de brûler. Il répond très rapidement à ce qu’il se passe dans l’environnement, dans le but de garder le corps en sécurité. C’est comme si le corps de chaque être humain était venu avec un logiciel pré-installé qui a pour instruction de garder le corps en vie. Donc, qu’est-ce qu’il se passe dans le cerveau inférieur, en-dessous du radar conscient?

Logiciel : Programmes de Survie

Lorsque nous sommes dans le vert, nous sommes détendu et la respiration est lente, nous pouvons digérer ce que nous avons mangé, faire une sieste, être avec les gens que nous aimons. Au moment où le cerveau inférieur ressent qu’il y a un danger, la biologie va dans le jaune. le nerf vague stoppe les organes en dessous du diaphragme, et accélère ceux au-dessus du diaphragme. Nous obtenons une augmentation immédiate de l’énergie disponible, ou une force surhumaine, assez pour soulever une voiture et sauver un enfant coincé en dessous. C’est une chose incroyable que le corps peut faire en une demi-seconde. Nos corps sont faits pour accomplir ceci pour une courte durée.

Nous ne voulons pas rester coincés dans le jaune, où nous ne pouvons pas digérer notre nourriture, dormir et apprécier les gens que nous aimons. Il y a en général 2 raisons pour lesquelles nous restons bloqués dans le mode combat-fuite. Nous vivons actuellement dans une situation non-sécurisée, et l’évaluation correcte est que nous sommes en danger ou nous avons un trauma non-résolu du passé, ce que le cerveau inférieur ressent comme étant en train de se passer maintenant, dans le moment présent.

Être dans la zone rouge est plus rare. C’est là où le cerveau inférieur perçoit que le corps ne va pas survivre à l’expérience et plante. Le corps s’immobilise pour jouer le mort, anesthésié pour minimiser la souffrance, et la conscience sort souvent du corps, ou en est dissociée. Encore une fois, c’est une prouesse biologique incroyable réalisée en une demi-seconde. Cela a des impacts importants, avec l’abus chronique et dès le plus jeune âge, comme les Rituels d’Abus Sataniques (RAS), dans la guerre et la torture. Les yeux sont vacants, la voix est monotone, et le corps est calme comme s’il était sans vie, cela veut dire qu’il n’y a pas de mouvement normal du corps.

Évaluation Personnelle

Etant donné que notre famille humaine a souvent vécu dans le jaune, regardons de plus près le spectre de jaune, et la différence entre le mode combat et le mode fuite. Nous regardons les niveaux qui augmentent l’activation dans le système nerveux. Sur une échelle de 1 à 10, nous pouvons avoir une activation de faible niveau, qui est le sentiment d’inconfort pour le mode fuite et l’irritabilité pour le mode combat. Dans la rangée du milieu, il y a l’anxiété pour le mode fuite et la colère pour le mode combat. En haut, nous avons la rage, la panique et nous nous dirigeons près du seuil où le corps va dans le rouge ou est anesthésié. En étant emporté dans une «colère aveugle», une personne peut souvent ne pas se rappeler ce qu’elle a fait.

Créer les conditions

Le problème à propos du cerveau de survie est que nous ne pouvons pas le tromper. Si nous voulons nous relaxer, nous devons créer les conditions pour que la physiologie aille dans le vert. Si nous vivons avec un prédateur, si nous travaillons pour un prédateur, si nos besoins de base ne sont pas assouvis, nous allons être dans le jaune. Donc pour être capable d’éradiquer la peur, nous devons faire des choix qui aident le cerveau et le système nerveux à se sentir en sécurité. A un niveau 3D, nous devons faire des choix sains compte tenu de ce qui est sain, si nous souffrons d’anxiété.

La Mémoire Implicite

Les estimations actuelles sont que le cerveau inférieur emmagasine environ 40,000 bits de données par seconde. C’est bien trop d’informations à placer dans notre conscience. Nous avons environ 25-35 de ces data bits qui sont enregistrés au niveau conscient. C’est à cela que nous faisons référence, au disque dur de notre mental inconscient. Il enregistre tout. Cela est appelé la mémoire implicite, plutôt qu’explicite, ou mémoire consciente. Le disque dur stocke les menaces passées dans une catégorie spécifique, afin que si un groupement de data bits survient, qui était présent quand quelque chose de mauvais est arrivé, nous puissions sauter dessus, et aller dans le jaune plus rapidement.

Façonnement du Collectif

Il est facile de voir comment une compréhension de la mémoire implicite peut être manipulée par ceux qui voudraient garder les gens dans la peur, garder notre physiologie dans le jaune. A ce stade, nous sommes moins capables de répondre au moment présent, notre conscience s’effondre pour observer ce qui ne va pas, nous ne voyons plus la beauté, ni ne ressentons le confort ou expérimentons une vie équilibrée. Regardez simplement les médias : journal TV, films et télévision. Les médias traditionnels essaient de vous mettre dans des hauts niveaux de stress. La culture du jaune a été développée pendant un long moment.

La Mémoire Traumatique

Une femme qui a été agressée sexuellement dans une pièce faite de cèdre peut développer une aversion au parfum du cèdre sans faire le rapprochement. Peu importe quand elle sentira le parfum du cèdre, le cerveau de survie va la mettre dans le jaune, par précaution. Elle deviendra anxieuse et selon ses choix, elle va rechercher le confort chez des gens ou endroits sûrs, ou bien elle prendra des médicaments ou de l’alcool. Jusqu’à ce que ce trauma soit nettoyé et guéri du disque dur, ces déclencheurs vont interférer avec sa capacité à répondre au moment présent. Le trauma n’est pas dans l’événement, il est dans le système nerveux. La mémoire du trauma continuera d’apparaitre dans le présent, jusqu’à ce que ce soit guéri.

Manipulation

D’une façon similaire, les êtres extra-dimensionnels à l’agenda négatif (EAN) peuvent encastrer des paquets de données de la mémoire implicite de cataclysmes passés dans notre ligne temporelle actuelle, jouant sur notre mémoire implicite pour créer de l’anxiété chez les gens. Cela fonctionne, car nous n’avons aucune mémoire de ces évènements, donc qui pourrait le deviner? La mémoire cellulaire d’une planète qui explose peut être suscitée à la fin du cycle, sans que les gens sachent d’où cette anxiété de cataclysme provient.

Dans la matrice de la personnalité de l’égo de la 1D-2D-3D, il s’agit de ce qui se joue dans le système nerveux, utilisant les aspects inférieurs du cerveau, pour déclencher une réaction de survie. Nous serons susceptibles d’avoir des déclencheurs venant de paquets de mémoire implicite jusqu’à ce que nous soyons capable de guérir la peur, ce qui signifie souvent guérir le trauma.

L’Âme et la Monade

Étant donné que nous entrons dans la matrice de l’âme (4D-5D-6D), les peurs ont moins d’influence, et encore moins dans la matrice monadique (7D-8D-9D). Maintenant que le continuum trans-temporel a ouvert l’accès à d’autres lignes temporelles et dimensions qui n’étaient pas disponibles pour nous avant, les gens qui ont vécu dans l’âme ou la monade, peuvent sentir qu’ils ont ces déclencheurs. Ils peuvent devoir avoir affaire à des nouveaux paquets de mémoire implicite venant d’autres lignes temporelles universelles ou parallèles. Plutôt que de nous sentir comme si nous avions perdu l’ancrage, et perdu nos centres, nous avons simplement des morceaux de mémoires refaisant surface.

En période de Stress, Retour aux Bases

Cette information est partagée parce que la perspective d’être mieux informé nous donne plus de choix pour savoir comment répondre. Lorsque nous sommes stressés, entretenir les besoins de base, en créant de la sécurité aide vraiment. Nous avons remarqué avec l’équipe galactique, que parfois nous passons les bases, et nous voulons faire tout ce qui est en lien avec les énergies plus élevées. Il y a des moments où nous devons rassurer notre corps, en créant les conditions pour qu’il puisse se sentir en sécurité à nouveau. Une fois que nous sommes en dehors de la zone du jaune et pas dans la réaction, nous pouvons alors choisir la meilleure action à effectuer.

Nous espérons que cette information à propos des trois cerveaux et des zones vous éclairera sur ce qu’il se passe dans notre système nerveux. Pendant des moments de stress, si vous êtes anxieux, ralentissez, laissez passer et demandez-vous ce qui vient juste de se passer. Quel était le déclencheur? Si vous ne pouvez pas le connecter à quelque chose de conscient, considérez qu’il est connecté à la mémoire implicite, un paquet de donnée d’une ligne temporelle passée ou future qui s’est déclenché. Traitez-le de la même manière, en nettoyant la peur, la douleur et le trauma du disque dur.

Exercice du Journal pour Vaincre la Peur

Vaincre nos peurs profondes peut être un obstacle, car elles ont tendance à prendre du pouvoir lorsqu’elles sont cachées dans notre esprit. Nous n’avons pas l’habitude d’aller plus loin et d’avoir une conversation à propos d’elles ou de les aborder, de les dire à voix haute, de les écrire et de méditer dessus. Lorsque nous pouvons identifier les pensées, les déclencheurs et les croyances basées sur la peur hors de notre esprit et les mettre sur papier, alors nous avons fait le premier pas pour les démystifier, les éloigner d’elles et diminuer la charge émotionnelle qu’eles ont sur notre corps. Rappelez-vous que les ténèbres et la peur se cachent dans l’ombre de notre esprit afin de garder le contrôle. Lorsque nous mettons ces peurs à la lumière du jour, une grande partie du poids et du fardeau qu’elles portent dans les coulisses se dissout. Il peut y avoir une alchimie miraculeuse qui se produit lorsque nous changeons les perceptions de la peur dans le témoin compatissant dans l’amour inconditionnel. Observer l’idée mentale de la peur comme elle est attachée à une énergie sombre et intelligente, et réaliser que le fragment d’ombre doit être exposé à l’amour inconditionnel et à la lumière. N’ayez pas peur d’affronter l’esprit obscur qui réside à l’intérieur de la peur, car quand vous voyez ce qui a vraiment créé la peur, c’est le moment où vous réalisez ce qui se cachait vraiment derrière le rideau, comme dans le Magicien d’Oz. Toutes ces craintes étaient à l’origine de la grande illusion. Notez la liste des peurs et comment ils vous manipulent et vous limitent et ayez l’intention de les changer dans la vibration d’amour afin de créer la sécurité pour vous-même.

Maintenant, vous voudrez peut-être laisser un peu d’espace pour la méditation, aller plus loin et vous demander d’où viennent ces peurs, d’où elles sont venues. Faites attention à ce que vous pourriez remarquer qui n’est pas vrai. Bien souvent, nos craintes sont fondées sur des tromperies, des interprétations erronées et sur ce que d’autres nous ont dit, ce qui n’est pas vrai. Lorsque vous sentez d’autres moments où vous aveiz eu peur et qu’ils sont liés à la base des peurs actuelles, envoyez l’amour à vous-même dans cette ligne du temps où vous avez eu peur. Prenez le temps de méditer sur les leçons que vous pouvez tirer de cette peur et sur la façon dont vous pouvez transformer cette expérience en lumière et en sagesse, quelque chose de positif pour toutes les personnes concernées. Reconnaissez que chacun a peur et que la peur a un but dans notre cheminement spirituel. Il contient les leçons spirituelles les plus importantes pour notre croissance ultime et notre libération, si nous sommes prêts à la laisser aller. Appréciez tout ce que vous avez subi dans votre vie pour en arriver là et reconnaissez les parties uniques qui ont fait de vous la personne que vous êtes aujourd’hui, parce que vous avez eu le courage d’affronter vos peurs.

L’histoire d’affronter nos peurs et de les surmonter est profondément inspirante et encourageante pour tous. Nombreux sont ceux qui profitent de cette histoire pour apprendre ce que d’autres ont fait pour avoir le courage de surmonter les grands défis et les craintes de leur vie. Peut-être faites-vous partie de ces personnes qui partageront votre histoire inspirante sur la façon dont vous avez affronté les ténèbres avec courage et avez réussi à surmonter vos peurs sur le chemin de l’ascension !

Ne prenez que ce qui est utile pour votre croissance spirituelle et jetez tout le reste. Merci pour votre courage et votre bravoure d’être un chercheur de vérité. Je suis Dieu, Souverain, Libre !

Lisa


Source : Lisa Renee, Overcoming Fear