Lorsqu’une personne n’a pas restauré son Soi Véritable (Core Self), elle n’a aucune idée de ce qu’elle est vraiment et de ce qui lui donne un sens et un lien dans sa vie. Par conséquent, la fausse identité accepte le contrôle mental dans la vision du monde 3D que nous existons dans la séparation, et renforce les systèmes de croyances basés sur la peur qui sont promus dans les Piliers des Contrôleurs de la Société.

Sans un Soi Véritable (Core Self) fort, nous laissons les autres penser pour nous et, bien souvent, dominent notre volonté personnelle. Par conséquent, le manque d’intégrité personnelle et l’instabilité à l’intérieur du Soi Central sont facilement balayés par la puissance massive de ces forces externes, comme dans le contrôle mental.

Beaucoup de gens ressentent une pression intérieure car ils sont forcés de dépasser leurs anciennes identités 3D et de se défaire de leur fausse identité. En raison des changements actuels, toutes les personnes sont poussées à reconnaître et à ressentir les différences entre l’authentique soi et les fausses identités utilisées pour masquer la douleur et les traumatismes. La seule façon de retrouver une compréhension de l’Intégrité Personnelle, c’est de connaître la différence entre ce qui est authentique pour vous et ce qui ne l’est pas, et d’arrêter d’agir à répétition sur ces comportements incongrus qui sont hors d’intégrité.

Le faux soi ou la fausse identité est généralement formé pour générer des murs intérieurs dans notre esprit inconscient à la suite de traumatismes douloureux non guéris et de peurs. Les personnes qui souffrent forment des ensembles opposés de comportements compensatoires, ce qui signifie qu’elles adoptent des comportements qui sont en fait le contraire de ce qu’elles sont vraiment. Ceci est fait pour maintenir les apparences ou répondre à des attentes perçues de l’extérieur, liées à leur système de croyances forcées par le corps mental. Ces comportements compensatoires se transforment en mécanismes d’adaptation basés sur la peur afin de faire face à la vie, avec des gens qui mettent en place une façade ou une fausse identité. Ils peuvent être réduits à imiter les comportements des autres autour d’eux afin de se sentir en sécurité, où les comportements des autres deviennent l’architecture du corps mental qui forme le masque de la fausse identité qu’ils montrent au monde. Lorsque nous laissons aux autres le pouvoir de dicter notre identité, nous devenons perdus, confus et très malheureux.

En ce moment, il est important que nous ne cherchions pas à réparer et reprogrammer le masque de la fausse identité de la douleur de l’Ego Négatif, ou cette partie de notre esprit inférieur qui a compensé par des comportements pour cacher nos craintes les plus profondes que nous ne sommes pas aimables, sans valeur, ou inadéquats. Il est temps de briser les murs de l’ego de la séparation et de la peur, de découvrir le vrai soi authentique par l’amour de soi inconditionnel et l’acceptation de soi inconditionnelle.

Si nous existons dans de fausses identités et si nous nous comportons de manière inauthentique, en portant des masques dans notre vie quotidienne, en étouffant nos véritables émotions et sentiments, nous sommes engagés dans de fausses conversations, et nous ne pouvons donc discerner ce qui est réel et ce qui est faux. Si nous contribuons à de fausses conversations afin de maintenir le statu quo, nous choisissons de nous comporter de manière malhonnête. Cela produit l’illusion de soi à partir du manque d’Intégrité Personnelle, et une personne qui n’a pas développé le soi intérieur au coeur (inner core self) a très peu de stabilité émotionnelle et de clarté mentale.

Pour aborder nos croyances négatives fondamentales (core negative beliefs) et notre blessure primaire (core wound), nous devons regarder les frustrations et les irritations que nous ressentons dans la vie quotidienne, en écoutant le dialogue intérieur qui est négatif à notre sujet, négatif à propos des autres et négatif à propos de nos conditions. Cette douleur émotionnelle peut avoir été définie dans des vies antérieures dans des situations similaires, lorsque le même thème émotionnel s’est joué et n’a pas été résolu et guéri, elle est rejouée dans cette vie actuelle. En approfondissant la blessure primaire de la douleur et de la peur émotionnelles non guéries, nous entrons dans l’étude de cas classique des murs de séparation de l’ego, nous nous sentons déconnectés de l’expérience ou du sentiment d’amour inconditionnel et d’acceptation de soi.

Chaque personne développera ses propres mécanismes de défense de l’ego qui renforcent les expériences de séparation, qui nous éloignent du don ou de la réception de l’amour inconditionnel. Quand nous vivons dans la peur, notre corps se contracte et nous bloquons notre cœur, étouffant nos sentiments, refusant une communication authentique et vraie, ce qui augmente la douleur émotionnelle et mentale. Quand nous vivons dans un état de peur, notre corps se contracte à cause de la tension, il se contracte pour ne plus donner et recevoir un amour inconditionnel, et ce refus de l’amour propre est la cause principale du fait de continuer à vivre et accumuler la douleur émotionnelle. Nos croyances sur la famille et nos liens avec les lignées familiales nous donneront un aperçu et des indices importants sur les croyances et les blessures négatives que nous avons héritées du faux-parent et avec lesquelles nous sommes aux prises.

État Perpétuel de Souffrance

Essentiellement, plus une personne souffre, plus ses murs de séparation ou ses barrières amnésiques sont forts, ce qui forme des attachements aux systèmes de croyances ou aux conflits émotionnels enregistrés dans son esprit instinctuel ou son corps de douleur. Lorsque ces attachements n’obtiennent pas ce qu’ils veulent de la façon dont ils ont été associés et valorisés par l’Esprit Conscient, ils sont dans un état perpétuel de souffrance à travers un cas de fausse identification. Enlever la souffrance dans l’esprit de former des attachements est le processus d’enlever l’association et les valeurs assignées, qui définissent ou brouillent les jugements à travers les filtres de l’ego. L’esprit de l’ego a une si petite image de ce qui se passe dans l’ensemble qu’il perçoit la situation à partir de ses propres croyances limitées et de son biais de confirmation.

Ces biais tendent à accumuler une fausse identité, ce que nous pensons être quand nous ne le sommes pas vraiment. Quand on remarque des associations et des jugements qui se forment, identifier ce contenu comme provenant des fausses perceptions du Conscient et des esprits inférieurs. Observez ce qu’il juge et ce à quoi il attribue de la valeur. Remarquez son fonctionnement et soyez attentif à tout comportement négatif, aux déclencheurs de douleur corporelle ou aux réactions impulsives automatiques. Lorsqu’une personne prête attention à ses formes de pensée et à ses réactions, elle peut choisir de réagir en se positionnant dans le point d’observation en communiquant avec le mental conscient afin d’éviter sa tendance à créer une fausse identité. C’est l’Ego, ce n’est pas mon vrai moi. Remarquez les schémas de l’Ego Négatif, et quand votre corps est en tension mentale ou émotionnelle, c’est la contraction de l’énergie à l’intérieur du corps basée sur ce sur quoi l’Ego pense et rumine.

💎 L’Ego veut ceci et cela et l’autre chose. (peu importe ce que l’ego valorise ou associe)

💎 Il veut ceci et cela et l’autre chose. (peu importe ce qu’il valorise ou associe)

Avoir la conscience de soi et communiquer de cette façon dans l’environnement intérieur, est un processus de refus de s’attacher à la fausse identité de l’ego et à tous ses préjugés, en relation avec la valeur que l’on accorde aux pensées et le résultat du jugement sur soi ou les autres. La souffrance dans le mental se produit lorsque nous portons des jugements sur nous-mêmes comme étant identifiés avec la valeur et l’association qui a été faite par le mental ego. C’est ce qu’on appelle la mise en place de la fausse identité

 


Source : Lisa Renee, False Identity