La désinhibition est la définition d’un contrôle faible de ses impulsions voire inexistant, incluant des problèmes de planification et de prévoyance, le manque de contrôle de l’affect et de l’impulsion, la demande de gratification immédiate, et de mauvaises contraintes comportementales. Les psychopathes et sociopathes ont le désir de satisfaire instantanément leur désir d’agir impulsivement et de se servir eux-mêmes, souvent au détriment des autres. Cela correspond aux déficiences des systèmes du lobe frontal qui interviennent dans le contrôle des impulsions. Un mauvais contrôle des impulsions est une caractéristique d’une personne dont l’éthique est faible et qui contribue à des comportements indignes de confiance et à des personnes peu sûres sur le plan relationnel.

En apprenant à rediriger ses pensées, nous empêchons aux états émotionnels qui nous submergent de déclencher des comportements impulsifs et des réactions de colère. En développant un fort contrôle sur ses impulsions, nous apprenons une forme de discipline de l’ego par la patience. Si nous prêtons attention à ce qui se passe en nous et que nous n’aimons pas ce que nous ressentons, nous pouvons mieux en apprendre les raisons en se mettant dans le mode observateur. En tant que Témoin Compatissant, nous n’avons aucun jugement sur nos pensées ou ressentis, nous n’avons aucun jugement sur ce que nous observons à l’extérieur, nous n’observons que les pensées et ressentis en nous-même et les autres. Quand nous pouvons pleinement observer à travers le Témoin Compatissant, nous devenons plus neutre et centré. Ensuite, nous pouvons trouver immédiatement un soulagement de notre anxiété, peurs et autres déformations de la pensée. Ce processus est clé pour changer les mécanismes de défense de l’ego, la tendance à être addict à ses pensées, et pour libérer l’anxiété ou la peur de ressentir une profondeur ou douleur émotionnelle. En utilisant continuellement des mécanismes de défense de l’ego pour éviter de faire face à la source de ce qui a causé l’anxiété ou la peur profondément ancrée (qui est une douleur ou trauma non-résolu) nous ne faisons que perpétuer le tourbillon mental qui utilise le déni de la vérité afin d’éviter de ressentir la douleur ou l’inconfort. Le déni de la vérité est la graine de tous les Mécanismes de Défense de l’Ego.

💎 Biais de Confirmation : est la forte tendance humaine à déformer ou éviter la preuve ou les faits qui sont contraires à nos croyances acceptables et chercher toute sorte de preuves qui soutiennent notre façon de voir les choses.

💎 Le Déni : Ériger une barrière et se battre contre un stimuli provoquant de l’anxiété en déclarant que cela n’existe pas. Refuser de percevoir les aspects les plus désagréables de la réalité extérieure.

💎 Refoulement par Déplacement : Extraire tout comportement impulsif sur une cible moins menaçante. L’esprit redirige les émotions douloureuses et difficiles d’un objet “dangereux” à un objet “sécurisé”. Quand nous sommes impulsifs avec les autres de cette façon, nous les traitons comme un punching ball pour nos émotions douloureuses.

💎 Intellectualisation : éviter les émotions inacceptables ou la profondeur de l’intimité en se concentrant sur les aspects intellectuels. Se concentrer sur les composantes intellectuelles de la situation pour s’éloigner des émotions provoquant de l’anxiété associées à ces situations.

💎 Projection : déplacer des impulsions inacceptables en vous sur quelqu’un d’autre. Attribuer aux autres vos propres pensées ou émotions indésirables. Parfois si quelqu’un nous met dans l’inconfort, nous allons les blâmer pour notre inconfort.

💎 Rationalisation : fournir une raison rationnelle ou logique pour faire des excuses qui sont opposées à la réelle raison. Construire une justification logique pour une décision qui est arrivé à l’origine par un différent processus mental ou logique.

💎 Formation Réactionnelle : prendre la croyance opposée car la vraie croyance cause de l’anxiété ou de l’inconfort.

💎 Régression : retourner à une étape antérieure de développement en faisant face à des impulsions inacceptables ou douleur émotionnelle.

💎 Refoulement : pousser les pensées dans l’inconscient en mettant en place des murs et empêcher les pensées douloureuses ou dangereuses de rentrer dans le conscient.

💎 Sublimation : s’adonner à des impulsions inacceptables et des comportements destructeurs (tels que les addictions) d’une façon qui soit acceptable socialement.

💎 Humour Sarcastique : se concentrer sur le côté comique de la situation pour libérer la tension négative. Parfois le sarcasme est utilisé pour apparaître comme étant de l’humour alors que ça rabaisse une personne.

💎 Séparation : c’est un mécanisme de défense de l’ego très commun. Il peut être défini comme la division ou la polarisation des croyances, actions, objets ou personnes comme étant bonne et mauvaise en donnant une étiquette de positif ou négatif à travers notre biais de confirmation.

Être Ok et savoir que les choses sont Ok autour de vous est le commencement pour retourner à l’état neutre du Point Observateur. Quand nous retournons à “tout est ok, je suis ok”, cela correspond à une personne qui est détendue et ne ressent pas la peur ni l’anxiété. Apprendre comment libérer l’esprit de la pensée primaire en apprenant comment retourner à la neutralité et à l’observateur compatissant, est la clé directe à l’expansion continuelle de conscience et pour arriver à la liberté mentale et émotionnelle. Pratiquer les Lignes Directrices de la Maîtrise des Relations dans notre vie de tous les jours est très utile comme guide pour démanteler les mécanismes de défense de l’ego.

Humilité

L’humilité est une partie potentielle de la tempérance parce que la tempérance inclut toutes ces vertus qui empêchent les réactions de nos désirs incontrôlés. L’humilité est une discipline nécessaire pour limiter les appétits inférieurs de l’impulsivité en recentrant les émotions négatives. Le manque de contrôle d’impulsion signifie que nous sommes facilement consommés et contrôlés par l’obscurité. Quand nous appliquons l’humilité aux circonstances, cela aide à recentrer nos impulsions sur des comportements spirituellement plus productifs et plus sains, voir Comportement GSF.

 


Source : Lisa Renee, Impulse Control