Les êtres au contrôle n’ont aucun pouvoir sur vous (vos pensées et état émotionnel) lorsque vous vous trouvez en dehors de leur portée au niveau des fréquences, en maintenant l’équilibre neutre ou le point observateur. Si vous restez en dehors de la polarité mentale ou émotionnelle (formes-pensées inférieures ou supérieures) c’est très difficile pour eux de vous manipuler ou de vous contrôler. Les contrôleurs n’ont aucun accès de contrôle de la conscience du moment présent et ne comprennent pas l’auto-organisation de la Force Divine en action, comme l’observateur compatissant. Lorsque vous êtes capable de maintenir et ensuite d’incarner l’équilibre énergétique (à travers l’observateur sans attachement au résultat), les forces divines peuvent accéder à votre être et apporter la résolution, la réconciliation et la paix aux circonstances les plus désespérées. Rappelez-vous que la peur ferme la porte à la force divine tandis que l’équilibre intérieur (paix et amour) l’ouvre.

Observez, Discernez et Acceptez

Pratiquer la méditation et développer le point observateur est une compétence critique qui peut être apprise, entrainée et développée pour discipliner un ego turbulent. Avec un mental turbulent et indiscipliné, nous ne pouvons pas atteindre une conscience supérieure et accéder à la perception sensorielle supérieure. Le processus consiste en l’observation de soi et augmenter sa conscience de soi.

Pour permettre la compréhension plus profonde du soi afin de discerner les fonctions du mental, nous aurons besoin de discerner le fonctionnement de chaque partie du mental et accepter sa nature sans jugement de son contenu. Cela signifie que pour entrainer le mental, nous devons apprendre à observer, discerner le mental et accepter sa nature. Par l’observation, le discernement et l’acceptation, nous pouvons entraîner le mental pour qu’il soit discipliné et retourne à un état de neutralité, qui permet l’accès au point tranquille de la conscience supérieure.

Intégration monadique

Dans l’état de l’intégration monadique, l’expérience de la conscience permet l’état de l’observateur compatissant de manière omniprésente qui lorsqu’est connecté à la conscience du Christ comme son autorité, a pour résultat un état perpétuel d’observateur compatissant. La loi de la compassion peut seulement être accédé par la pratique de la compassion dans le cadre de la Loi de l’Un qui est l’enseignement direct du Christ ou du Krystal Star. Sans la pratique de la compassion dans notre vie de tous les jours, notre conscience tombe dans un éveil partiel, par le moyen du mental intellectuel de la conscience luciférienne.

Grandir au-delà du Point Observateur

La prochaine étape au-delà du point observateur sont les ressentis basés sur un coeur aimant, qui sont présent dans l’observateur compatissant. A l’étape de l’atteinte du point observateur, nous progresserons en conscience pour être un  véhicule de ce qui exprime la Loi de la Compassion, ou nous demeurerons chétifs dans la conscience de l’observateur compatissant.

Le niveau du point observateur lorsqu’il reste statique définit l’Abysse Luciférienne. C’est l’aspect du mental supérieur qui a accès à un seuil de conscience qui est dénué de compassion basée sur le coeur et de véritable empathie. Il s’accroche au bord de l’abîme de la conscience jusqu’à ce qu’il puisse lâcher prise et s’abandonner, se dissolvant dans le champ océanique de la compassion aimante. Franchir l’abysse luciférienne est le point final d’abandon où nous pouvons sentir que nous serons avalés dans le trou noir du néant. A ce moment, nous nous trouvons au bord de l’abysse au dessus du vide. Nous devons nous abandonner à Dieu et faire le saut de la foi et franchir l’autre côté dans les bras de notre Mère. C’est la raison pour laquelle après avoir atteint le point observateur, si les sentiments de compassion ne viennent pas naturellement par un coeur ouvert, un effort intentionnel d’ouvrir le coeur, communier avec la Mère (Mother Arc) et guérir l’enfant intérieur seront nécessaire pour accéder au principe du coeur supérieur. Pratiquer la Loi de l’Un avec l’intention d’ouvrir son coeur supérieur à la compassion lors des méditations est le processus qui permet d’élargir la conscience à des niveaux qui permettent d’accéder à la perception sensorielle supérieure, par une capacité sensorielle et de ressentir augmentée.


Source : Lisa Renée, energeticsynthesis.com

Illustration : Sequoia Arayas, awakeningstar.wixsite.com/pwck