De nos jours, ce concept revêt un aspect particulièrement négatif.

Qui, lorsqu’on lui a parlé de discipline, n’a pas déjà fait une grimace en s’empressant de dévier vers d’autres sujets tant ce mot lui rappelle de mauvais souvenirs (scolaires par exemple), le connecte à un inconscient collectif (comme dans les religions avec des prières à heures fixes etc….) ou simplement le fait réagir par le lien à l’autorité (obligations sans comprendre le sens) ?

Et oui, ce mot a vraiment mauvaise presse pour toute une série de raisons. Pourtant c’est bien de cette qualité que nous avons besoin lorsque l’on souhaite un changement dans ses fonctionnements et sa vie.

C’est un peu comme si, pendant tout un temps, sans conscience, on avait  effectué un certain geste qui avait créé un sillon bien profond dans notre cerveau, de sorte que nous n’avions plus à réfléchir, le geste se faisait tout seul, et que, du jour au lendemain, nous décidions  de le changer. Pour y parvenir, et créer un nouveau sillon, il nous faudra être attentif, présent à nous-même dans l’intention de créer ce changement et même si ce geste aura plus de mal à s’effectuer, car pas encore spontané, avec la persévérance liée à la discipline, vous aurez gain de cause.

Vous me direz : “Pourquoi tant de désagréments, pourquoi tant de souffrances pour arriver à ce changement ?”

Et je vous répondrai : “Parce que, souvent, malheureusement,  notre perception des choses est ainsi ancrée par la distorsion ?”

En évoquant ce  mot sous cette forme-là, nous nous empêchons de le vivre sous l’aspect qui, pour moi, est le plus noble, le plus constructif et donc le plus en accord avec les Valeurs Christiques que nous sommes censés représenter. Il s’agit de la “maîtrise” !

Quel chirurgien n’a pas dû pratiquer des centaines, des milliers de fois le même geste pour arriver à l’excellence ? Quel artisan n’a pas dû apprendre durant des heures comment utiliser l’outil qui lui permettra de dompter la matière et de la transformer ? Quel athlète n’a pas tenté une quantité impressionnante de fois la même figure pour arriver à la maîtrise de son geste, de son corps ? Etc…..

Et pour chaque personne dans  ces différentes professions, vous êtes d’accord avec moi, qu’aucune n’a pu arriver à son point optimal sans un minimum de discipline. Et nous sommes prêts à avoir de l’estime pour ces personnes et pour ce travail accompli qui les amène à un niveau élevé de compétence. Pourquoi ne pourrions donc nous pas, tout simplement, adapter cela à nos transformations intérieures en acceptant que certains changements nécessitent un minimum de discipline pour arriver à s’inscrire en nous. C’est ainsi que le mental peut être dompté et réinformé. Il est évident que dans les conditions actuelles du monde où le contrôle mental par les EAN fait loi, il est grand temps de reprendre le gouvernail de nos pensées, de nos gestes, de nos relations et de notre vie !

Même si, durant de nombreuses années, nous avons plutôt fonctionné en pilotage automatique en n’étant pas tout à fait dans notre corps et encore moins conscients de ce qui passait à travers nous et de ce qui se jouait sur Terre, maintenant, qu’une partie du voile s’est levée et que l’aide nous est apportée durant ce processus d’Ascension afin de transformer nos vieux schémas, guérir nos blessures et nous libérer de l’emprise des Archontes, il est nécessaire que nous prenions nos responsabilités et que nous fassions notre part. Non pas en retombant dans le programme de victime qui nous ferait dire : “Pourquoi moi, pourquoi devrais-je changer, etc….?” mais plutôt réaffirmer fermement : “Je suis acteur de ma vie, je souhaite participer activement aux changements dans ce monde en changeant ce qui ne fonctionne pas correctement en moi, en prenant mes responsabilités et en choisissant la voie de la discipline et de la maîtrise pour retrouver ma Divinité, ma Souveraineté et ma Liberté.”

Voyez plutôt ce mot comme le chemin à parcourir pour retrouver votre vraie nature tant jusque là tout a été déformé.

Et soyez enjoué de participer de manière consciente, petits pas par petits pas à ce réencodage divin en recréant des comportements et des relations saines qui nous ramènent, un peu plus chaque jour, à cette liberté intérieure car, paradoxalement, la discipline ne nous enferme pas mais, au contraire, nous apporte la liberté par la maîtrise.

Par ces quelques réflexions, je souhaitais vous apporter ma vision de ce terme en espérant qu’elle ait pu ouvrir une porte d’accès différente qu’à l’habitude. Comme toujours, ne prenez que ce qui résonne en vous et laissez le reste. Je sais, qu’à un moment ou un autre, nous aurons tous atteint un niveau de conscience et de maîtrise qui permettra l’incarnation des Valeurs Christiques sur cette Terre.

Avec tout mon amour, mon soutien et ma foi en nous.

Joelle

 

Exercice guidé sur la joie de la maîtrise par la discipline

➤ Téléchargez le mp3 en cliquant ici

Cette petite méditation a pour but de vous aider à ressentir dans vos corps et vos cellules la joie de la maîtrise par la discipline.

Comme toujours, activez au préalable votre bouclier 12D et faites votre commande d’espace, sans oublier également de demandez l’aide de vos équipes et de votre higher self.

Installez-vous confortablement. Prenez trois profondes respirations et préparez-vous à l’expérimentation en fermant les yeux.

Demandez à votre corps de pouvoir ressentir au niveau physique ce que le mot discipline a comme impact sur vous et soyez attentif à votre posture, vos réactions et tout ce qui peut vous venir.

Puis, demandez à votre mental de vous montrer les images reliées à ce qui, dans le passé, vous a amené à percevoir ce terme négativement. Demandez à vos équipes de mettre de la lumière de 12ème dimension sur les endroits du corps physique et de vos différents corps en souffrance et sur les événements de votre vie qui y sont corrélés ainsi que ceux d’autres dimensions. Ensuite, demandez à vos équipes de couper le lien dans tous les temps et dimensions qu’il peut encore y avoir avec la pensée collective concernant ce terme et tout ce qui a été manipulé à son sujet par les Forces malveillantes. Et maintenant, demandez à votre mental de vous remémorer un moment où vous étiez dans la pleine maîtrise de vous-même et prenez le temps de ressentir dans votre corps physique les changements intérieurs et les émotions qui y sont liées. Voyez-vous vous féliciter d’être arrivé à un tel niveau de maîtrise par la discipline et restez dans cette sensation agréable quelques secondes.  Ressentez la force et la liberté que cela vous procure. Et dès maintenant, fort de toutes ces informations positives, engagez-vous envers vous-même à poursuivre ce travail de maîtrise par la discipline dans tous les domaines de votre vie et ce, avec l’aide de vos équipes et de votre Higher self pour retrouver votre Divinité, Souveraineté et Liberté. Remerciez-vous ainsi que vos équipes et votre Higher self pour tout cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 11 =